Le Brésilien Claudio Viera est un vrai battant. Il est né avec une maladie génétique rare : une arthrogrypose, une maladie qui provoque une raideur des articulations. On le voyant on a l’impression qu’il a la tête à l’envers. Ses bras et ses jambes l’étaient aussi.
Le jeune homme n’a pu marcher sur les genoux qu’à l’âge de 8 ans pour l’aider à être autonome ses parents ont du adapter la maison pour son confort.
A l’âge de 40 ans, Claudio publie son premier livre autobiographique O mundo está ao contrário » ou « Le monde est à l’envers. »
Désormais, le regard des autres n’est plus un problème pour lui, surtout lorsqu’il commence à signer les autographes.

 

À Découvrir Aussi