Tout commence par l’ouvrage  fait par Laura Nani  une femme italienne qui confectionne une tenue pour le nouveau né de l’une de ces amies. Mais, elle s’est avéré être trop petite. C’est dans ce contexte qu’elle a eu l’idée de tricoter des vêtements pour bébés prématuré.

L’organisation intitulée « Cuore di maglia” (tricot du cœur) a commencé par ce simple geste plein d’amour et a pris une envergure énorme : mille tricoteuses de tout âge.

Beaucoup de ces femmes ont été des mamans d’enfants  prématurés. Certaines d’entre elles ont vécu la douleur de la perte d’un bébé. C’est pour cela que leurs travaux qui viennent du cœur  sont si importants. Certaines chaussettes qu’elles fabriquent ne dépassent pas la moitié d’un cookie pour des bébés qui ne dépassent pas les 450 g.

À Découvrir Aussi